10 astuces d’un formateur de langue expérimenté pour retenir l’espagnol.

10 astuces d’un formateur de langue expérimenté pour retenir l’espagnol.

Cet article est écrit par le polyglotte Adrien Jourdan. Auteur du blog et de la chaîne YouTube ISpeakSpokeSpoken pour apprendre l’anglais. Il parle couramment anglais, français, allemand et possède des bases solides en russe et espagnol. Aujourd’hui, il partage avec vous ses meilleures techniques pour retenir l’espagnol.

Votre aventure avec la langue espagnole s’avère plus difficile qu’attendu?

Il ne faut pas vous décourager, c’est une langue magnifique. ¡El español es un idíoma magnífico!

Et parfois, il suffit seulement de quelques astuces pour progresser plus rapidement.

Aujourd’hui, je partage avec vous 10 conseils qui m’ont permis d’apprendre l’espagnol plus rapidement. D’ailleurs, j’utilise toujours ces techniques  lorsque je veux progresser dans une nouvelle langue.

¡Vamos!

1. Apprendre avec le contexte

Vous avez tous connu les listes de mots  à apprendre par coeur pour des examens. Je vous avoue ce qui m’effrayait le plus, c’était le vocabulaire allemand. Je n’arrivais à faire aucun lien avec la langue française. Au bout de 2 jours, j’oubliais déjà la moitié des mots que j’avais appris pour l’évaluation. C’était une catastrophe…

Vous allez me dire que les mots espagnols ressemblent beaucoup plus au français. Et je suis totalement d’accord avec vous. Cependant, je reste d’avis que de simples listes ne sont vraiment pas efficaces lorsqu’il s’agit de mémoriser sur le long terme.

Par contre, ce qui fonctionne très bien, ce sont les phrases. Elles donnent un contexte aux mots et permettent de mieux les assimiler. De plus, vous apprenez la structure de la langue et d’autres mots en même temps.

Prenons un exemple. Imaginez que vous deviez apprendre les adjectifs « vert » et « brun » en espagnol.

Vous avez le choix de les apprendre en liste, comme à l’école :

  • vert : verde
  • brun : marrón, castaño

Ou vous pouvez les apprendre avec une phrase qui vous indique le contexte :

  • Le tronc de l’arbre est brun et les feuilles sont vertes. : El tronco del árbol es marrón y las hojas son verdes.

Vous voyez ? C’est beaucoup plus facile pour mémoriser les deux nouveaux adjectifs. Et vous apprenez de nouveaux mots par la même occasion comme « tronco », « árbol » et « hojas ». 

D’une pierre, deux coups !

2. Réviser souvent de manière stratégique

Lorsque vous souhaitez mémoriser de nouvelles informations telles que des mots, des règles de grammaire, etc. Il est important d’être actif dans l’apprentissage. Les étudiants ont souvent la mauvaise habitude de relire sans cesse leur cours, mais la mémoire ne fonctionne pas comme ça !

Pour apprendre et progresser plus vite en espagnol, vous devez vous exercer et vous tester le plus souvent possible.

Lorsque vous apprenez de nouveaux mots, essayez de les utiliser le plus souvent possible. Lorsque vous apprenez une nouvelle règle de grammaire, un nouveau temps de conjugaison, faites des exercices et employez-les dans vos phrases.

C’est seulement lorsque vous n’arrivez vraiment pas à vous rappeler de l’information que vous pouvez la relire. Pas avant.

Pour appliquer cette astuce dans vos sessions d’espagnol, prévoyez 20 à 30 minutes chaque semaine pour vous tester sur les notions que vous avez apprises.

3. Apprendre les similitudes

Vous connaissez la blague … Si vous voulez parler espagnol ou italien, il suffit d’ajouter un « a » ou un « o » à la fin de chaque mot.

Évidemment, ce n’est pas le cas. Mais ce n’est pas totalement faux.

En effet, le français, l’espagnol, l’italien, le portugais, etc. sont des langues romanes et elles proposent beaucoup de ressemblances. Il existe beaucoup de mots et d’expressions en espagnol similaires au français. Et vous devez en profiter pour vous simplifier la vie.

La grammaire est aussi semblable en ce qui concerne l’accord en genre et en nombre et l’usage des temps, contrairement à l’anglais ou l’allemand.

Lorsque vous le pouvez, faites des liens avec la langue française pour retenir l’espagnol plus facilement.

4. Connaître les pièges

Comme dans toutes les langues étrangères, vous retrouverez aussi des pièges ou des exceptions dans la langue espagnole. Il y a par exemple les faux-amis ou encore le verbe être qui peut se traduire par « ser » ou « estar »

Il est important de les connaître assez rapidement de telle sorte à ne pas vous mêler les pinceaux sans comprendre pourquoi.

Connaître les pièges vous aidera aussi à mieux comprendre la langue de manière générale et vous ne vous retrouverez pas bloqués face à un texte ou dans une discussion.

Autre remarque importante : l’espagnol est facile à apprendre, car il ressemble au français et aux autres langues latines. MAIS cela veut dire que c’est aussi facile de mélanger les langues entre elles. C’est aussi un piège auquel il faut faire attention !

5. Avoir un carnet aide-mémoire

C’est sûrement ma petite technique préférée.

Elle est super facile à mettre en place.

Chaque fois que vous tombez sur une nouveauté en espagnol, qui vous paraît difficile ou vraiment étrange, notez-la dans votre carnet aide-mémoire.

Cela peut être un nouveau mot, une expression typique ou peut-être une phrase avec une structure que vous n’avez jamais vue.

Le fait de les noter vous permet de mémoriser plus facilement. De plus, parfois vous n’aurez pas le temps de tout contrôler sur le moment. Tandis que si vous les écrivez, vous pourrez toujours checker par après dans un dictionnaire ou sur internet.

Cela peut très bien être un carnet papier ou un document sur votre téléphone. Personnellement, je préfère mon vieux stylo et un carnet tout simple.

6. S’immerger dans la langue

Vous obtiendrez beaucoup d’avantages à force d’être en immersion dans la langue espagnole :

  • Une meilleure compréhension,
  • une meilleure prononciation,
  • vous serez plus à l’aise pour discuter,
  • une meilleure mémorisation,
  • une révision constante et « naturelle » de ce que vous avez étudié.

Mais comment faire pour être en immersion sans voyager ?

Pensez à toutes les activités que vous faites en français qui pourraient être effectuées en espagnol.

Écoutez de la musique, la radio, des podcasts. Regarder la TV, des séries, des films, des dessins animés. Changer les réglages de votre smartphone, tablette, ordinateur. Trouver un correspondant avec qui converser régulièrement. Lire des articles, le journal.

Vous voyez ? Il y a beaucoup de moyens d’être dans un mood 100% hispanique sans partir en voyage !

7. Prendre le temps de bien maîtriser les bases

Il arrive souvent que les débutants souhaitent plonger directement dans la langue.

Ça se comprend. Et en soi c’est un signe d’enthousiasme. C’est très positif d’être motivé.

Cependant, il faut faire attention, car cela peut avoir des impacts négatifs plus tard.

En effet, lorsque si vous souhaitez tout apprendre d’un coup, vous allez forcément commettre certaines erreurs. À force d’être habitué à faire certaines fautes, il devient difficile de se débarrasser de l’habitude.

Bien sûr, il est normal de faire des fautes. Je ne veux absolument pas dire qu’il faut éviter les erreurs à tout prix.

Il faut simplement faire la différence entre les petites et les grosses erreurs.

Vous devez donc faire un effort pour bien comprendre la structure des phrases, des questions, la concordance des temps, l’utilisation de certaines prépositions, la prononciation, etc. car ce sont des notions dont vous aurez tout le temps besoin.

8. Regarder des Telenovelas

Ce sont des émissions typiques des pays comme le Brésil, l’Espagne, la Colombie, le Portugal, etc.

Aussi appelées feuilletons en français, le secret est simple :

Des situations de la vie courante + des histoires d’amour + des méchants bien méchants + du drame = vous êtes accro !

Ce genre de série est parfait pour progresser en Espagnol. C’est super addictif, vous prendrez du plaisir à suivre les personnages et la langue utilisée fait partie du registre courant.

Ça sera peut-être difficile pour un débutant (dans ce cas, je recommande les dessins animés). Mais si vous avez déjà quelques bases, c’est la solution idéale pour progresser.

Voici mon top 5 des telenovelas espagnoles :

  1. Ojo por ojo
  2. La reina del Sur
  3. Sin senos no hay paraíso 
  4. La patrona
  5. La usurpadora

9. Trouver un correspondant

C’est LE meilleur moyen de donner un bon coup de boost à votre espagnol.

Trouver un partenaire avec qui vous pourrez communiquer régulièrement vous aidera à faire d’énormes progrès.

Non seulement à l’oral, mais aussi pour tout ce qui concerne le vocabulaire, la grammaire et la compréhension. C’est une manière sûre et efficace d’assimiler naturellement la langue, faire moins de fautes et être beaucoup plus à l’aise.

Je recommande de pratiquer au minimum 1 heure par semaine. Si vous le pouvez, 2 séances de 30 minutes ou plus, c’est l’idéal.

Selon Mosalingua, voici les 5 meilleurs sites pour échanger avec des partenaires linguistiques :

  1. Italki
  2. Speaky
  3. Conversation Exchange
  4. HelloTalk
  5. MyLanguageExchange

10. Se faire plaisir

Pour conclure cet article, je voulais vous rappeler un élément essentiel : faites-vous plaisir en apprenant l’espagnol.

C’est tellement important.

Je crois sincèrement que c’est là où se joue la différence entre quelqu’un qui atteint un excellent niveau et les autres.

Apprendre une langue ça peut être tellement fun !

Vous pouvez découvrir une nouvelle culture, de nouvelles recettes si vous aimez cuisiner, de nouveaux artistes, un nouvel humour et plein d’autres tout au long de votre apprentissage.

Évidemment, vous ne pourrez pas éviter les exercices par ci, par là et quelques efforts de mémorisation.

Mais à côté, il y a tellement d’activités disponibles pour s’amuser. Et progresser rapidement !

Recherches utilisées pour trouver cet article: comment réviser lepagnol

Laisser un commentaire