Ce que tu dois savoir avant de commencer à apprendre l’espagnol

Ce que tu dois savoir avant de commencer à apprendre l’espagnol

Mes conseils si tu débutes en espagnol

Si tu t’apprêtes à commencer l’espagnol, je te propose aujourd’hui un petit mix d’astuces et de conseils qui t’éviteront de faire les erreurs typiques des débutants. L’objectif de cet article est de te faire économiser du temps et de l’énergie 🪫.

Veamos juntos esta lista de consejos para ayudarte a aprender español.

Découvrons ensemble cette petite liste de conseils pour t’aider à apprendre l’espagnol dans les meilleures conditions possibles ! 👍

N’achète pas de livres 

No comprar libros, ¿pero… qué?

Attention, ici on ne te dit pas de bannir complètement les livres de ton apprentissage de l’espagnol, mais plutôt de ne PAS te baser UNIQUEMENT sur des livres 📚. 

Il est bon d’avoir un livre sous la main pour vérifier une règle de grammaire ou de conjugaison de temps en temps si tu as un doute. Mais vois les manuels comme une roue de secours 🛞 plutôt que comme une méthode d’apprentissage. Sinon, le problème c’est que, OK tu progresseras bien au niveau de la compréhension écrite et de l’écriture en espagnol, mais tu ne feras aucun progrès au niveau de la compréhension et l’expression orale

Si tu veux vraiment apprendre avec des livres, alors privilégie ceux accompagnés d’un contenu audio 🎧 : des enregistrements pour t’entrainer à la prononciation, des dialogues, etc.

À défaut d’un manuel, tu peux trouver facilement sur internet du contenu gratuit très adapté pour permettre aux débutants d’apprendre l’espagnol.

Sur la chaîne Holamigo, on te propose une playlist spéciale débutants. Tu y trouveras des vidéos sur différents thèmes (grammaire, conjugaison, vocabulaire, etc.), très adaptées si tu commences l’espagnol.  

L’exception : si tu veux apprendre l’espagnol pour passer un examen officiel 📜 tel que le DELE, délivré par l’Institut Cervantes, alors on te recommande d’utiliser un manuel de préparation à l’examen car les épreuves sont très spécifiques. (C’est ce que Pierre a fait pour passer le DELE de niveau C1 puis C2 à l’Institut Cervantes.)

Parle le plus tôt possible

¡Es algo fácil de decir para quien ya habla español!
Bon, d’accord, c’est facile à dire quand on parle déjà espagnol ! 

Mais sérieusement, si tu te mets en tête que, malgré ton niveau d’espagnol débutant, tu dois déjà t’entrainer à parler pour faire des petites phrases, tu vas gagner beaucoup de temps. Tu pourras directement ré-utiliser ce que tu apprendras (grammaire, conjugaisons, vocabulaire) dans des phrases à l’oral. 🗣️

Au début, tu auras peut-être (sûrement) l’impression que c’est ridicule parce que tu ne sais rien dire, mais c’est faux ! ❌

Même si tes phrases sont super courtes et vraiment très simples, le tout c’est de parler ! 

Voici quelques exemples pour commencer  : 

Hola, ¿Cómo estás? 👋
Salut, comment vas-tu ?

Estoy bien, ¿y tú?
Je vais bien et toi ?

¿Cómo te llamas? 
Comment tu t’appelles ?

Me llamo Lila.
Je m’appelle Lila.

¿De dónde eres?
D’où viens-tu ?

Soy de Francia. 🇫🇷
Je viens de France.

¿Dónde vives? 📍
Où habites-tu ?

Vivo en Suiza. 🇨🇭
J’habite en Suisse. 

¿En qué trabajas? / ¿A qué te dedicas?
Dans quoi tu travailles ? / Que fais-tu dans la vie ?

Tu peux ajouter progressivement des éléments à ces premières phrases basiques, ce qui peut par exemple donner : 

Me llamo Lila y tengo 43 años.
Je m’appelle Lila et j’ai 43 ans. 

Estoy bien pero estoy un poco cansada. 🥱
Je vais bien, mais je suis un peu fatiguée.

Vivo en Suiza, cerca de Ginebra.
J’habite en Suisse, près de Genève. 

Avec ces petites questions/réponses, tu peux déjà avoir une conversation basique avec un natif hispanophone ! 🥳

Pour avoir des conversations plus poussées, je te conseille de trouver un correspondant hispanophone. Vous pourrez ainsi faire un échange linguistique en parlant français pour qu’il apprenne ta langue et espagnol pour que tu apprennes la sienne. 🤝🏻

Important : lors de vos échanges, séparez bien les deux langues ! (ne les mélangez pas)

Aucun examen ne représente ton niveau réel

Je te préviens tout de suite pour t’éviter de perdre du temps : ça sert à rien de faire un quiz ou un QCM (questionnaire à choix multiples) gratuit sur internet ! Ce n’est pas avec un test rapide que tu pourras évaluer ton niveau en espagnol.

Sache que pour évaluer ton niveau d’espagnol, rien de mieux que le barème du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). 

Ce classement permet d’évaluer le niveau en langue étrangère d’une personne et se divise en 6 niveaux du plus basique au plus élevé 📈 : A1, A2, B1, B2, C1 et C2.

  • A1 : Maitrise de base de l’espagnol. Tu es capable de comprendre et d’utiliser des expressions très simples en lien avec la vie quotidienne.
  • A2 : Maitrise élémentaire de l’espagnol. Tu es capable de communiquer sur des sujets familiers et d’échanger des informations simples.
  • B1 : Maitrise limitée mais efficace de l’espagnol. Tu es capable de te débrouiller en voyage, de parler de tes centres d’intérêt et de donner de brèves explications pour un projet ou une idée.
  • B2 : Maitrise générale et spontanée de l’espagnol. Tu es capable de comprendre et de participer à une discussion sur des sujets abstraits et complexes, en t’exprimant de façon claire et détaillée.
  • C1 : Bonne maitrise de l’espagnol. Tu t’exprimes couramment sur ta vie sociale, professionnelle ou académique et tu comprends des textes longs et complexes.
  • C2 : Excellente maitrise de l’espagnol. Tu peux comprendre les nuances subtiles, même dans des sujets complexes. Tu t’exprimes très couramment et de façon différenciée, en appréciant complètement les implications sociolinguistiques et culturelles.

Sin embargo, puede ser muy útil presentar un examen oficial para conocer tu verdadero nivel de español.

Toutefois, il peut être intéressant pour toi de te préparer à un examen officiel pour connaitre ton niveau espagnol si tu veux être sûr de rester motivé et avoir un objectif précis tout au long de ton apprentissage. 


Un diplôme officiel 🏅 peut également t’aider au niveau professionnel : mettre sur ton CV que tu es diplômé de l’Institut Cervantes, c’est plutôt la classe, et ça peut représenter un vrai plus pour certains employeurs ! 

Si tu veux en savoir plus sur le sujet et être sûr d’utiliser la bonne méthode pour tester ton niveau en espagnol, tu peux aller voir notre article Comment connaitre son niveau en espagnol ?

N’apprends pas de mots isolés

Lorsque tu apprends du vocabulaire et des expressions en espagnol, fais bien attention à ce point. Il faut éviter au maximum d’apprendre des mots seuls, isolés de leur contexte, comme les fameuses listes de vocabulaire 📄 super indigestes qu’on devait apprendre au collège ! 

Contrairement à ce que peuvent penser certains de nos très chers profs 🧑🏻‍🏫, cela est bien souvent contre productif parce qu’on oublie très rapidement ces mots de vocabulaire et qu’on est ensuite incapables de les réutiliser dans la pratique. 

Entonces es un fracaso total…
C’est donc un bel échec…

Si tu veux apprendre de manière plus efficace, mieux vaut t’entrainer avec des morceaux de phrases. Chez Holamigo on enseigne le vocabulaire avec des flashcards dans les articles et dans nos programmes complets. Ce sont des petites cartes de révision qui servent à mémoriser les mots et expressions importantes en contexte

Apprends la grammaire avec des exemples concrets

La grammaire espagnole n’est pas facile du tout, alors essayons de simplifier au maximum ce qui est compliqué (si si, c’est possible ! 😅). Mieux vaut éviter d’apprendre par cœur des règles théoriques et préférer des mises en situation pratiques.

En gros : au lieu d’apprendre une règle, trouve des exemples pratiques où on l’applique. 

Imaginons que tu veuilles apprendre à utiliser le verbe gustar (aimer 🥰) en espagnol. Au lieu d’apprendre que le verbe se conjugue non pas en fonction du sujet mais en fonction du complément (quel beau charabia 🥴), essaye plutôt de mémoriser ces exemples très simples :

Me gusta el jazz. 🎷
J’aime le jazz.

Me gusta jugar al tenis. 🎾
J’aime jouer au tennis.  

No me gustan los insectos. 🪰
Je n’aime pas les insectes.

Avec ces exemples, tu vas pouvoir directement déduire les 2 cas à retenir : celui où tu dois dire gusta (singulier) et celui où il faut dire gustan au pluriel (quand ce qui vient après est au pluriel, « los insectos« ).

Ici, on a survolé le sujet, mais si tu veux découvrir tous les secrets du verbe gustar, c’est dans cet article que ça se passe : Comment conjuguer le verbe GUSTAR et dire « j’aime » en espagnol ?.

Apprends l’espagnol avant de partir en voyage

N’attends pas de partir en voyage 🚃 en Espagne ou en Amérique latine pour te mettre à l’espagnol, prépare toi un peu à l’avance ! 

OK, l’immersion est une excellente opportunité pour pratiquer en échangeant avec les locaux. Mais pour cela, il faut déjà une bonne base. Sinon, une fois sur place, tu ne sauras rien dire et tu ne comprendras absolument rien. Tu n’auras pas le niveau suffisant pour progresser de façon autonome.
Résultat : tu seras frustré et on ne peut plus démotivé ! 😱

Ce n’est pas un voyage qui te fera apprendre l’espagnol à partir de zéro. On te recommande plutôt de commencer à apprendre avant de partir et ainsi arriver préparé pour interagir avec les natifs, ça sera bien plus agréable, autant pour toi que pour eux ! 

Va a ser mucho más agradable tanto para ti como para ellos.

D’ailleurs, si tu veux commencer tout de suite à apprendre quelques phrases utiles en voyage, va faire un tour sur notre article 6 questions en espagnol pour voyager et faire des rencontres afin de préparer ton séjour en territoire hispanophone. 

Lire en espagnol améliore surtout ta compréhension écrite

Sois conscient que, même si lire des livres en espagnol 🤓 est un plus, c’est un moyen d’apprentissage très limité.  

La lecture permet de travailler essentiellement la compréhension écrite. Or, ce qui est important quand on apprend une langue vivante, c’est de parler 💬, tu n’es pas d’accord ?  

Lo más importante es hablar, ¿no te parece? 

Je te conseille donc de privilégier les supports visuels, audio et vidéos pour apprendre l’espagnol, même si tu débutes. 

Tu peux en revanche compléter ton apprentissage par de la lecture en espagnol 📖.

Pour cela, je te propose notre article Conseils pour lire son premier livre en espagnol, qui va t’orienter et te permettre d’éviter certains pièges .

Mémorise en priorité certains adverbes et prépositions

Oulala, je te vois déjà faire les gros yeux 😳 en lisant les mots « adverbes » et « prépositions » ! Qui sont ces deux énergumènes ? On saute à pieds joints dans la grammaire, noooon ! 🙈

Calme-toi, je vais tout t’expliquer de manière très simple… 🧘🏻‍♀️
Relájate un poco, te voy a explicar todo de manera muy sencilla…  

Ne te contente pas d’apprendre les mots typiques de vocabulaire par thème (les animaux, les fruits, le climat, la famille, etc.). Il est très important que tu connaisses des adverbes (poco, más, nada, hoy, antes de, etc.) et des prépositions (para, por, con, etc.). Ce sont des petits mots très utiles qui permettent de structurer les phrases.

Imagine que les mots de vocabulaire sont des briques 🧱 et les adverbes et prépositions du ciment.

Pour construire ton mur (faire des phrases), c’est bien beau d’avoir un tas de briques, mais sans béton, tu ne pourras pas les assembler entre elles, et le mur ne tiendra pas debout 🤷🏻‍♀️. 

Tu as compris ? J’espère que oui, parce qu’on va clore tout de suite le chapitre construction et bâtiment (et maçon stylé 👷🏻‍♂️), pour revenir à l’espagnol ! 

On t’a préparé une petite liste avec l’essentiel des adverbes de base à retenir. Ils sont divisés en 3 familles : quantité, temps, lieu.

Il existe d’autres catégories d’adverbes en espagnol : de fréquence, de manière, de comparaison et d’interrogation. (tu les découvriras au cours de ton apprentissage) 

Pour les prépositions, je te propose aussi un petit échantillon basique (à compléter progressivement) :

Le vocabulaire peut varier entre les pays hispanophones 

Enfin, il est important de savoir qu’il y a dans le monde hispanophone une très grande diversité d’accent et de vocabulaire. Ne sois donc pas surpris si tu connais un mot mais que ton interlocuteur en utilise un autre pour désigner la même chose. Tu connais peut-être le mot utilisé en Espagne mais pas celui des chiliens. 

Cela concerne énormément de mots en argot, (jerga), comme « mec / meuf », « cool », « salut » ou encore « gueule de bois ».

Voici les différences de vocabulaire pour dire « mec » 👦🏽 ou « meuf » 👩🏻 selon les pays : 

  • En Espagne 🇪🇸, on dit tío / tía   
  • Au Mexique 🇲🇽, on dit güey
  • En Argentine 🇦🇷, on dit flaco / flaca
  • Au Venezuela 🇻🇪, on dit chamo / chama

On retrouve aussi beaucoup de variations au niveau du vocabulaire lié à l’alimentation et aux boissons.

Par exemple, pour dire « bière » 🍺 (cerveza), tu as plein d’options :

  • Una caña en Espagne.
  • Una pola en Colombie.
  • Una birra en Argentine, au Venezuela.
  • Una chela au Guatemala, au Mexique, au Pérou et au Chili.
  • Una fría à Porto Rico, en République Dominicaine.

On retrouve aussi de nombreuses variantes pour désigner les fruits et les légumes en fonction du pays où l’on se trouve.

A veces, puede cambiar muchísimo entre los países.
Parfois, ça peut énormément changer entre les pays.

Et je vais profiter de cette dernière phrase liée à la variété et aux changements, pour conclure en musique 🎶. Voici la chanson Todo cambia (« Tout change »), de la très grande artiste Argentine, Mercedes Sosa


Et après avoir écouté un peu de musique, c’est en vidéo 🎬 que ça se passe, avec Pierre, qui te parle de tout ce qu’il aurait aimé savoir avant de commencer l’espagnol. 

Aquí está el vídeo: Ce que j’aurais aimé savoir avant d’apprendre l’espagnol…


Alors, ce long article t’a finalement donné envie d’apprendre l’espagnol ? J’espère que oui ! 🤗

Si tu te mets tout juste à l’espagnol et que tu pars de 0, la formation Espagnol Express pourrait t’intéresser pour aller plus loin.

Ce programme destiné aux débutants va te permettre de maitriser les bases de l’espagnol en 30 jours, avoir tes premières interactions courtes et te débrouiller en voyage.

Tu y trouveras notamment 30 dialogues audios interactifs avec une professeure native ainsi que 300 flashcards. Ainsi, tu pourras passer du niveau A0 (débutant complet) à A2 (niveau intermédiaire).

Par ici pour en savoir plus sur le programme Espagnol Express pour débutant complet. 

Et avant de partir, laisse nous un petit commentaire ⌨️ pour nous dire lequel de ces conseils te semble le plus important. 

¡Chao, nos vemos!
Manon

 

Laisse un commentaire... (on lit tout !)