Comment prononcer les 27 lettres de l’alphabet espagnol ?

Comment prononcer les 27 lettres de l’alphabet espagnol ?

Le guide complet pour bien maîtriser l’alphabet en espagnol et les différentes prononciations 

Aujourd’hui, on va s’intéresser à l’alphabet en espagnol. Tu pourrais te dire :

« Mais à quoi bon, puisqu’en espagnol et en français, on a exactement les mêmes lettres ? Je modifie un peu la prononciation et c’est dans la poche ! »

Eh bien figure-toi que… 

¡Es un poco más complicado, hay varias diferencias!

C’est un peu plus compliqué que ça, il y a pas mal de différences !

– L’alphabet espagnol est-il le même qu’en français ?
– Quels sont les sons qui changent ?
– Comment prononcer le J (jota) en espagnol et comment faire pour rouler les R ?
– Y-a-t-il une différence de prononciation entre le S, le C et le Z ?
– Est-ce qu’on prononce de la même manière le double RR de perro (chien) et le R simple de pero (mais) ?

Allez, j’arrête avec mes petites devinettes… Voici toutes les explications !

Juste une petite précision : tout au long de l’article, j’utilise des guillemets avec des caractères en majuscule pour indiquer la phonétique, il ne faut pas prendre en compte l’orthographe. Ainsi, si j’écris « TCHAKÉTA », c’est pour te guider dans la prononciation du mot « veste » en espagnol, qui s’écrit chaqueta.

On va commencer par voir les lettres qui sont identiques au français dans une première partie, puis on passera aux lettres qui sont plus difficiles.

Les lettres faciles de l’alphabet espagnol avec un son identique au français

Pour commencer, on va voir les lettres espagnoles « faciles » qui se prononcent comme en français. Attention cependant à la prononciation de la lettre seule, son nom peut changer. Cela peut s’avérer très utile si tu as besoin d’épeler un mot !
Par exemple, la lettre F se prononce comme en français mais s’appelle « la éfé » en espagnol.

La A : « A »

On commence avec une lettre très simple que l’on retrouve dans énormément de mots en espagnol, comme par exemple : un amigo (un ami), una amenaza (une menace), una ardilla (un écureuil), amar (aimer).

La B : « BÉ »

On passe maintenant au B : una ballena (une baleine), una bicicleta (un vélo), la belleza (la beauté), un beso (un bisou).

La D : « DÉ »

Encore une lettre facile que l’on retrouve au début des mots domingo (dimanche), el diario (le journal), Dinamarca (le Danemark), el deber (le devoir).

À savoir : en Andalousie et dans certains pays hispanophones des Caraïbes, le D est parfois omis à l’oral, on ne le prononce presque pas. 
Ainsi, pour un Andalous, le mot cansado devient cansa’o, et cantidad devient cantida’. Tu rencontreras aussi cette particularité dans certaines chansons de reggaeton.

Pour bien comprendre les nuances que présente la lettre D, tu peux aller voir la vidéo de Pierre : Comment prononcer la lettre D en espagnol ?

La F : « ÉFÉ »

La prononciation de la lettre F ne change pas.
Voilà quelques exemples avec la lettre F en espagnol : el fuego (le feu), una flor (une fleur), una fuente (une source), una falda (une jupe). 

Petite astuce d’orthographe : en espagnol le F n’est jamais doublé. Par exemple, « un effet » en français devient un efecto en espagnol.

La H : « ATCHÉ »

Lorsque le H est situé en début de mot, aucune difficulté, il reste muet comme en français. 
C’est le cas des mots suivants : una huerta (un potager), hablar (parler), un hueco (un trou), hacer (faire).

Comme en français, quand il est précédé d’un C (CH), on le prononce, mais d’une manière un peu différente. On verra cela un peu plus loin dans l’article. 

La I : « I »

Encore une lettre facile, comme dans les mots una idea (une idée), increíble (incroyable), la igualdad (l’égalité), ir (aller).

La K : « KA »

Comme en français, cette lettre a le même son que le C devant A (CA), O (CO) et U (CU) : « KE ». Et comme chez nous, le K s’utilise peu en espagnol (c’est probablement pour cela qu’il vaut 10 points au Scrabble 😉). 

Mais tu peux quand même le retrouver dans certains mots, souvent d’origine étrangère : kilogramo (kilogramme), kétchup (ketchup), kimono (kimono) ou encore karaoke (karaoké).

La L : « ÉLÉ »

Cette lettre a le même son qu’en français SEULEMENT quand elle n’est pas doublée, c’est-à-dire lorsqu’elle n’est pas suivie d’un autre L. 

Par exemple : la libertad (la liberté), lindo (joli), liviano (léger), el lujo (le luxe).

LL : la doble L : « ÉYÉ »

Le double L, n’est pas une lettre à proprement parler, et sa prononciation est très similaire au double L en français et au Y : « YE ». Mais dans certains pays, comme l’Argentine ou l’Uruguay, le double L a un son de « JE » voire de « CHE ». Amarillo (jaune) ne se prononce pas « AMARIYO », mais « AMARIJO » voire « AMARICHO » dans la province de Buenos Aires par exemple. 

Voici quelques exemples : una cebolla (un oignon), las llaves (les clés),  llorar (pleurer), una gallina (une poule).

La M : « ÉMÉ »

Pour le M, rien ne change !
Tu peux retrouver cette lettre au début des mots suivants : un mono (un singe), el maíz (le maïs), la mitad (la moitié), el mar (la mer).

La N : « ÉNÉ »

Encore une fois, tu l’auras compris, c’est la même chose ! Voici quelques mots : nadar (nager), un nido (un nid), Navidad (Noël), la naturaleza (la nature).

Attention cependant, le N avec une petite vague dessus, Ñ, a une autre prononciation que tu découvriras bientôt.

La O : « O »

Toujours pareil !
Tu peux retrouver le O 😮 dans les mots suivants : un oso (un ours), ofrecer (offrir), una ola (une vague), el oro (l’or).

La P : « PÉ »

Voici quelques exemples de mots avec la lettre P en espagnol : una paloma (un pigeon), un paisaje (un paysage), una palabra (un mot), pintar (peindre).

La Q : « COU »

Le Q donne le même son que la lettre K  en espagnol et il est presque toujours suivi de la lettre U.
Par exemple : querido (chéri), quince (quinze), quizás (peut-être), quemar (brûler).

La S : « ÉSSÉ »

Cette lettre se prononce toujours comme le double S français  « SSE ». Attention, le S en espagnol ne se prononce jamais « ZZ », comme c’est souvent le cas en français (rose, chaise, trésor, etc.), ce son n’existe pas en espagnol. 
Voici quelques exemples pour que tu prononces correctement la lettre S en espagnol : una salsa (une sauce), salir (sortir), el sol (le soleil), subir (monter).

La T : « TÉ »

Pas de problème pour cette lettre, la prononciation est exactement la même qu’en français : tomar (prendre), un tren (un train), un turista (un touriste), traer (apporter).

La W : « UBÉ DOBLÉ »

Le W n’est pas très courant en espagnol et on le retrouve surtout dans des mots d’origine étrangère, comme par exemple : el whisky (le whisky), un wafle (une gaufre), el windsurf (la planche à voile). 

La X : « ÉKISSE »

Encore une lettre plutôt rare en espagnol, qui donne un son identique au français, comme par exemple dans les mots suivants : un xilófono (un xilophone), la xenofobia (la xénophobie), un texto (un texte), oxidado (rouillé). 

Attention, il existe une exception avec les mots xico (le Mexique) et mexicano/a (mexicain/e) : ici tu prononces le X comme un G ou un J espagnols, que l’on verra dans une autre partie. 

La Y : « I GRIÉGA » ou « YÉ »

En Espagnol, le Y fait partie des consonnes, contrairement au français où on le range avec les voyelles, mais est-ce vraiment important pour prononcer cette lettre  ? Absolument pas, alors on continue ! 

Le Y se prononce de la même manière que le double L, pas de difficulté donc ! Mais  tout comme le LL, dans certains pays comme l’Argentine ou l’Uruguay, le Y se prononce « JE » voire « CHE ». Yo (je, moi) donne alors « JO » ou « CHO » chez nos amis porteños
Voici différents exemples pour t’entraîner : una yegua (une jument), el yeso (le plâtre), la yerba (l’herbe), y (et), doy (je donne), hay (il y a), la ley (la loi).

Pour terminer avec les lettres les plus faciles à prononcer en espagnol, voici un petit schéma récapitulatif :

Les lettres et les sons difficiles de l’alphabet espagnol avec des sons différents 

Maintenant, on va s’intéresser aux lettres avec des sons plus compliqués, qui n’existent pas forcément en français et qui peuvent vite poser problème aux francophones qui apprennent l’espagnol.

La C : « CÉ »

La lettre C, comme en français, peut se prononcer de deux manières différentes, en fonction de la lettre qui la suit. S’il est suivi d’un A (CA), d’un O (CO) ou d’un U (CU), alors on prononcera le son « KE »
Comme par exemple dans les mots suivants : un código (un code), un caballo, una cuchara (une cuillère), una canción (une chanson).

Si le C est suivi d’un E (CE) ou d’un I (CI), on le prononcera alors comme le « TH » anglais (en Espagne seulement). Pour prononcer ce son, tu vas venir placer ta langue légèrement entre les dents, un peu comme si tu zozotait en fait !

En Amérique latine, c’est plus simple, tu vas prononcer le C comme le son « SSS » de la lettre S.

Tu peux t’entraîner à prononcer les mots suivants des deux manières : una cita (un rendez-vous), una cifra (une chiffre), un celular (un téléphone portable), un cigarrillo (une cigarette).

Pour aller plus loin je te conseille de regarder cette vidéo de Pierre : Prononcer les lettres Z,C et S en espagnol

La E : « É » 

Attention, le E espagnol va toujours se prononcer comme un « É » français, comme s’ il y avait un accent aigu sur la lettre E : É.
Voici quelques exemples : la escoba (le balai), el error (l’erreur), entender (comprendre), la enfermedad (la maladie).

CC : la doble C  : « DOBLÉ CÉ »

Le CC n’est pas une lettre en espagnol, mais on en parle ici parce que sa prononciation est un peu particulière.  En effet, lorsque l’on a un double C, on le prononce « KS »  ou « KTH » en espagnol.
Par exemple : una acción (une action), la calefacción (le chauffage), la introducción (l’introduction), el accidente (l’accident).

CH : « CÉ ATCHÉ »

De même, CH n’est pas une lettre en espagnol mais présente une autre particularité de la lettre C. En français on prononcerait « CHE », mais en espagnol, on va ajouter le son « T » juste avant, ce qui va donner « TCHE ». Tu vas alors prononcer « TCHINO » pour dire chino (chinois), ou « TCHALÉKO » pour chaleco (gilet). 
Voici d’autres exemples : una chispa (une étincelle), el chocolate (le chocolat), una chica (une fille), un chicle (un chewing-gum). 

La G : « GÉ »

La lettre G peut se prononcer de deux manières différentes, en fonction de la lettre qui la suit, mais on ne la prononcera jamais « GÉ » comme en français. Si le G est suivi d’un A, d’un O, d’un U ou d’une consonne, alors on prononcera « GUE ». Comme par exemple dans les mots suivants : las gafas (les lunettes), Grecia (la Grèce), un guía (un guide), un gato (un chat).

Attention : lorsque le G est suivi d’un « ü », le son change et « GÜ » se prononce alors « GOU ». Le mot pingüino (pingouin) se prononce donc « PINEGOUINO ». Voici d’autres exemples : el desagüe (les égouts), bilingüe (bilingue), nicaragüense (nicaraguayen).

Si le G est suivi d’un E ou d’un I, ça se complique un peu parce que c’est un son qui n’existe pas dans la langue française. Le G espagnol se prononce alors depuis le fond de la gorge, un peu comme le R français, mais bien plus accentué. Petite technique très sexy : racle-toi la gorge comme si tu voulais impressionner tes potes avec un énorme crachat et tu ne devrais plus être très loin du résultat ! 

Essaie alors de prononcer les mots suivants : la gente (les gens), gigante (géant), unos gemelos (des jumeaux), una gira (une tournée). 

Si tu as un peu mal à gorge 🥵 après avoir dit ces mots, c’est bon signe, tu es sur la bonne voie ! 

La J : « JOTA »

En espagnol, le J va donner le même son que le G suivi d’un E ou d’un I, comme on vient de le voir. Tu vas te fatiguer encore un peu la gorge en prononçant les mots suivants : el jabón (le savon), una jaula (une cage), julio (juillet), un juego (un jeu).  

Mais rien de mieux qu’une vidéo entièrement dédiée à la jota pour que tu intègres bien le son de cette lettre de l’alphabet en espagnol. Alors va vite voir cette vidéo de Pierre qui te donne ses astuces pour bien prononcer la jota : Technique pour prononcer le J espagnol, la jota

Ñ : la EÑE : « ÉNIÉ »

La eñe est une lettre à part entière en espagnol, tu comprends donc maintenant pourquoi l’alphabet espagnol est composé de 27 lettres ! Le son qui correspond à cette lettre est « NIE » en français. El niño (le garçon) va donc se prononcer « ÉL NINIO » en espagnol. 
Voici d’autres exemples pour t’exercer sur la phonétique : soñar (rêver), año nuevo (nouvel an), la dueña (la propriétaire), el otoño (l’automne).

La R : « ÉRRÉ » : le fameux R roulé espagnol !

Attention, le son de cette lettre est l’une des clés d’une prononciation fluide et naturelle en espagnol. On ne la prononce surtout pas comme le R français, qu’elle soit simple ou double. La prononciation de la lettre R en espagnol provient d’une vibration de la langue, entre le palais et l’arrière des dents du haut, on appelle ce son le « R roulé ». Tu peux imiter le roucoulement d’un pigeon pour rouler les R, aller lire l’article Comment prononcer le R roulé en espagnol ? Prononciation de la lettre R espagnole, et ça devrait le faire sans problème ! 

Quelle est la différence entre le R et le double RR ?
Sache que le double RR se prononce un peu plus fort que le R simple. C’est important de bien comprendre cela parce que certains mots sont identiques à un R près, leur prononciation semble être la même pour nous les francophones, mais leur signification est en fait très différente.
Par exemple les mots carro (voiture en amérique latine) et caro (cher).
Ou encore : pera (poire) et perra (chienne). Pense juste à un peu exagérer le roucoulement avec le R double et tu te feras comprendre sans difficulté ! 

De plus, lorsqu’un mot commence par un R, tu vas devoir le rouler un peu plus fort que s’il se trouvait au milieu ou à la fin du mot, exactement comme le double RR ! 
Tu vas donc prononcer rubio (blond) « RRUBIO » et rojo (rouge) « RROJO ».

Voici un petit entraînement : tu vas bien insister sur le R dans les mots arriba (en haut), un barrio (un quartier), correr (courir), corregir (corriger), recibir (recevoir), rico (riche), un ruido (un bruit), la ropa (les vêtements). 
Et le roucoulement sera plus doux lorsque tu vas prononcer les mots un caracol (un escargot), la merienda (le goûter), el precio (le prix), comer (manger).

Si tu veux être sûr d’avoir bien compris la prononciation du R, qu’il soit simple, double ou situé en début de mot, tu peux t’exercer avec Pierre qui te dévoile sa technique pour réussir à rouler facilement le R : Une technique bizarre pour prononcer le R espagnol roulé 

Ce petit schéma t’aide à reprendre l’ensemble des lettres qui, comme le R, peuvent se prononcer de différentes manières en espagnol :

La U : « OU »

Le son U tel qu’on le connaît en français est absent de la langue espagnol. La lettre U se prononce alors « OU », comme par exemple : la uva (le raisin), utilizar (utiliser), Uganda (l’Ouganda), usted (vous, du vouvoiement).

Attention, le U reste muet lorsqu’il se trouve après la lettre Q, comme dans les mots suivants : el parque (le parc), aquí (ici), quedarse (rester), el embarque (l’embarquement).

La V : « UBÉ »

La prononciation du V en espagnol est exactement la même que celle du B, le son « BE ». Le mot verde (vert) se prononce donc « BÉRDÉ ». 
Voici d’autres exemples : una verdura (un légume), la vida (la vie), volar (voler), valiente (courageux). 

Il existe quand même une petite nuance selon les pays : parfois, le V se prononce exactement comme un B dur et d’autres fois, c’est un hybride entre le B et le V français.

La Z : « CÉTA »

On termine avec la dernière lettre de l’alphabet espagnol : le Z ! Il se prononce de la même manière que le C suivi d’un E ou d’un I en espagnol. Donc en Espagne, tu vas le prononcer comme le « TH » anglais (comme si tu avais un cheveux sur la langue).

En Amérique latine c’est plus simple (pour nous les francophones) puisque tu vas le prononcer « SSE ». 

Quelques exemples : una zanahoria (une carotte), el zapato (la chaussure), una zona (une zona), zurdo (gaucher).

Pour résumer, en Amérique latine on applique ce qu’on appelle le  « SESEO » : le S, le C et le Z se prononcent de la même manière :  « SSE ».

Voici un petit résumé des lettres qui sont difficiles à prononcer en espagnol, soit parce que leur son n’existe pas chez nous, soit parce que leur prononciation change par rapport au français :

Pour terminer avec l’alphabet espagnol, il est maintenant temps de réviser tout ça en musique ! 🎶 Même si la chanson est très répétitive (et un peu ennuyeuse), tu verras que tu vas vite te laisser entraîner au rythme des lettres !

Des exercices pratiques sur l’alphabet espagnol

C’est maintenant à toi de mettre en pratique tout ce qu’on a vu au cours de cet article ! Je t’ai préparé des exercices pour que tu t’entraînes à prononcer les différentes lettres de l’alphabet espagnol et que tu fasses bien la différence entre les différents sons :

Exercice 1 – Prononciation identique ou différente ?

Indique si la prononciation des lettres soulignées est identique ou différente. 

  1. Fecha – Chorizo 
  2. Número – Uno 
  3. Juan- Guante 
  4. Niña – Digna
  5. Acceso – Acelerar
  6. Llenar – Yendo
  7. Gallo – Gente
  8. Ecuador – Estudié
  9. Churros – Región 
  10. Naranja – Jóven
  11. Sierra – Pared
  12. Taza – Tecido
  13. Pedro – Romántico 
  14. Silla – Sílabas
  15. Ñoquis – Noticia
  16. Vidrio – Bipolar

Exercice 2 – Trouve l’intrus !

Trouve l’intrus dans chaque liste en fonction des lettres et sons qui sont soulignés. 

  1. Pablo – Estrella – Libro – Velero
  2. Cuerda – Vaca – Banco – Reacción 
  3. Gelatina – Ángel – Rojo – Grande
  4. Proyecto – Rayo – Cuchillo – Planta
  5. Añadir – Normal – Extrañar – Piraña
  6. Robar – Barro – Perder – Corredor 
  7. Porque – Quitar – Caber – Ceder

Correction des exercices

À regarder seulement si tu as bien prononcé tous les mots à voix haute !

Exercice 1 – Prononciation identique ou différente ? : 1. identique / 2. identique / 3. différente / 4. différente / 5. différente / 6. identique / 7. différente / 8. identique / 9. identique / 10. identique / 11. différente / 12. identique / 13. différente / 14. différente / 15. différente / 16. identique.

Exercice 2 – Trouve l’intrus ! :  1. Estrella / 2. Reacción / 3. Grande / 4. Planta / 5. Normal / 6. Perder / 7. Ceder.

Voici 31 cartes de révisions qui reprennent les sons de toutes les lettres de l’alphabet espagnol : 

Maintenant que tu as bien tout compris, je te conseille vraiment d’aller voir la vidéo de Pierre pour répéter après lui les différents sons dont on a parlés dans l’article !

C’est vraiment nécessaire que tu t’entraînes pour que la phonétique espagnole devienne naturelle chez toi et que tu puisses échanger tranquillement avec des personnes natives d’Amérique latine et d’Espagne.

Détends-toi, prépare une bouteille d’eau bien fraîche pour boire un coup entre les raclements de gorge et les roucoulements et… bon visionnage ! 

Voici la vidéo : ALPHABET en ESPAGNOL – TOUT savoir sur les lettres espagnoles et leur prononciation

Ça y est tu as bien intégré l’alphabet en espagnol ? Normalement à ce stade de l’article, les R, les J et les Z ne te font plus peur ! Si tu as d’autres astuces pour bien faire la différence entre certains sons ou pour réussir à prononcer facilement des lettres, n’hésite pas à les partager en commentaires pour qu’on puisse tous en profiter, ¡MUCHAS GRACIAS!

Tu peux découvrir d’autres astuces et continuer à renforcer tes bases en espagnol grâce à la formation gratuite L’espagnol tranquille à la maison. L’inscription simple et rapide te permet de bénéficier de 5 jours de formation sous forme de vidéos pour apprendre l’espagnol chez toi, au calme, tranquille et à ton rythme.

¡Chao, nos vemos! 

Manon

Recherches utilisées pour trouver cet article: Cours despanhol les prononciations de lettres dans les phrases, Les prononciations des lettres espagnol, Prononciation de 27 alphabet espagnol en francais

 

5 Responses

  1. Delory Maurice dit :

    Merci Pierre pour ce guide très complet. Il m’a permis de corriger plusieurs erreurs comme le « ‘e » que j’ai du mal à prononcer comme un « é ». Cela me paraît assez difficile à assimiler. Une petite question cependant, qu’en est-il du « d » final comme dans Navidad et usted? Il me semble que certains l’omettent, les Latinos ou les Espagnols ?

  2. Boumans Francis dit :

    Seseo y ceceo: « Voy a cocer/coser el pollo » Comment savoir si mon interlocuteur va cuire ou va coudre le poulet?

    • Manon De Horta dit :

      Hola Francis!
      Bonne question encore une fois ! Là, c’est le degré d’humour de ton interlocuteur et le contexte qui vont te guider ! Mais dans ce cas précis, on dirait plutôt « voy a cocinar el pollo », comme ça on évite toute confusion !
      On va en effet prononcer exactement de la même manière les deux verbes en Amérique latine.

Laisser un commentaire