Lire son premier livre en espagnol

Découvrez les meilleurs conseils pour lire son premier livre en espagnol ! Vous verrez les livres conseillés, les pièges à éviter et des astuces pour rester motivé jusqu’au bout !

Aujourd’hui, lire n’est plus vraiment à la mode, c’est une habitude que beaucoup de personnes laissent de côté. Je parle en connaissance de cause car j’ai arrêté de lire pendant au moins 3 ans avant de m’y replonger il y a de ça 2 ans. Quel dommage ! Car les bienfaits de la lecture ne sont plus à prouver. Je vous encourage ici à faire d’une pierre deux coups : vous remettre à lire, mais pas n’importe quel ouvrage… Un livre en espagnol ! C’est une chance de multiplier ses progrès en espagnol et se familiariser avec des mots nouveaux dans leur contexte, ce qui renforce leur apprentissage.

Lire dans une autre langue est un véritable défi, auquel vous devez vous préparer. Et voici les 6 conseils précieux pour aller jusqu’au bout de sa lecture sans perdre sa motivation, ce sont 6 conseils que j’aurais aimé que l’on me donne quand j’ai lu mon premier livre. Je vous laisse sans plus attendre les découvrir.

(Ps: je vous raconterez en fin d’article dans quelles circonstances j’avais trouvé le mien)

Mes 6 conseils

1. Bien choisir son premier livre

Une des étapes les plus importantes, et pour laquelle il faut respecter plusieurs critères. Pour commencer choisissez  de préférence un livre court, environ 200 ou 300 pages. Cela vous permettra de le finir plus facilement et d’éviter d’abandonner, désespéré de ne pas en voir la fin. Il faut ensuite qu’il ne contienne pas trop de description car c’est dans celles-ci que vous ferez face aux plus grandes difficultés de vocabulaire. Privilégiez donc un récit avec des dialogues et de « l’action ».

Voici une liste de pistes pour trouver le livre qui vous plaira:

  • Les romans jeunesse, ou d’adolescents avec un vocabulaire plus adapté à un débutant
  • Les éditions adaptées de certains grands classiques espagnols comme Don Quichotte de Miguel de Cervantes. Ce sont généralement des versions allégées qui constituent une excellente première approche de  la grande littérature espagnol.
  • Des nouvelles de l’ écrivain colombien et prix Nobel de Littérature Gabriel García Márquez. L’occasion de vous essayer aux nouvelles et vous aurez plus d’aisance en commençant par des histoires courtes. Gabriel García Márquez est un auteur au style simple et épuré ce qui facilitera votre compréhension.

harry-potter-espagnol

  • Les premiers tomes d’Harry Potter sont un très bon choix de livre de départ! En effet ils ont la particularité d’être courts et d’avoir été écris à la base pour des enfants. Au fur et à mesure qu’on avance dans la série le vocabulaire et l’épaisseur des ouvrages augmentent ce qui permet une progression graduelle ! Une solution qui marche aussi bien pour l’espagnol que pour l’anglais ou d’autres langues, c’est son avantage.
  • Les audiobooks qui sont une bonne alternative pour ceux qui ont du mal avec les livres papier. Rendez-vous sur le site Librivox pour trouver une bibliothèque de livres audio en espagnol disponibles en téléchargement gratuit. Le site contient une grande collection de livres lus par des volontaires. Toutes les œuvres sont dans le domaine public (elles ne sont pas protégées par les droits d’auteur).

asterix-y-obelix-espagnol

  • Et pourquoi pas… Une bande dessinée ! Les dessins permettent de deviner plus facilement le sens des mots inconnus et quel plaisir de se replonger dans les BD qui ont bercé notre enfance.

2. Se lancer un défi

Pour aller au bout de votre livre fixez-vous un objectif  ambitieux. Mettre une deadline, une date limite pour finir  un ouvrage permet d’exercer sur soi-même une pression bénéfique qui vous rendra plus productif. Essayez par exemple d’achever votre lecture en 30 jours !

3. Concentration maximum !

Lire nécessite de la concentration, mais lire dans une autre langue en requiert encore plus. Mettez-vous dans un endroit calme ou utilisez des boules quies. Parfois en lisant en anglais ou en espagnol je suis distrait, mes yeux balaient machinalement les lignes et j’arrive au bout d’une page en me rendant compte que je n’ai rien imprimé de ce qui était dit dans celle-ci ! Si cela vous arrive je vous conseille même si c’est frustrant de reprendre tout simplement la page du début pour ne pas omettre un élément clé de l’intrigue.

4. Faut-il utiliser un dictionnaire?

vocabulaire-livre-espagnol

La réponse est NON. Quand j’ai commencé à lire en espagnol j’en consultais un à chaque petite mot que je ne connaissais pas. Résultat: j’avais une lecture complètement saccadée qui m’empêchait d’être plongé pleinement dans l’intrigue. Ne pas utiliser de traducteur incite à déduire le sens d’un mot en ce servant du contexte. Si il y a vraiment trop de mots que vous ne comprenez pas c’est que vous devez tout simplement changer de livre.

Voici ma solution: j’écris les mots ou expressions que je ne connais pas sur un carnet pour les chercher plus tard. Ecrire simplement le mot sur papier ralenti très peu la lecture et vous pourrez grâce aux notes prises faire des petites fiches de vocabulaire !

5. Des petits pas quotidiens

L’effort intellectuel pendant une telle lecture est intense. Aussi préférez lire 20 ou 30 minutes tous les jours plutôt que 3 heures deux fois dans la semaine, quitte à augmenter progressivement ses sessions de lecture.

6. Parler de son défi à ses proches et motiver les gens autours de vous

La pression sociale vous connaissez ?! C’est un phénomène qui nous pousse à tenir les engagements que l’on s’est donné publiquement, devant sa famille ou ses amis par exemple. N’hésitez pas à vous en servir pour booster votre motivation. Incitez aussi les gens autour de vous à se lancer à leur tour, ils vous en remercieront !

partagez-livre-espagnol

petite anecdote

L’histoire de mon premier livre

Aaaah, ma première fois.. Je m’en souviens comme si c’était hier! J’étais en voyage à Madrid pour 10 jours et profitais de la vie à l’heure espagnole. C’était un mardi, en début d’après-midi. je suis sorti de mon auberge de jeunesse  « La posada de huertas », et j’ai commencé à flâner dans les ruelles du quartier de las Letras. A l’heure de la sieste et des sobremesas*, la ville étais plongée dans la torpeur et moi aussi: je marchais, le pas lent, sans direction précise. Mon regard se posa alors sur une librairie à ma gauche, et une pensée me vint l’esprit: cela faisait plusieurs mois que j’apprenais à nouveau l’espagnol et il ne m’était même pas venu à l’esprit d’essayer de lire un livre dans cette langue. Cette boutique allait me donner l’occasion de réparer cette oubli ! J’ai donc poussé la porte vitrée de la petite échoppe et la propriétaire m’a accueilli d’un large sourire. Suivant ses conseils je me suis décidé a acheter un roman de 200 pages intitulé Señores Niños, d’un certain Daniel Pennac. Je ne connaissais pas l’auteur (vous peut-être), et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un jour plus tard…
 Que c’était un auteur français ! Eh oui, Le premier livre que j’ai lu en espagnol était sans que je le sache un livre français. Ce n’est pas grave bien sûr mais je me suis senti relativement con sur le coup !
* Sobremesas: mot unique puisqu’il n’a pas d’équivalent direct d’en d’autres langues, et qui désigne le temps passé à rester à table après le repas et les discussions qui en découlent. C’est un moment de la journée assez populaire en Espagne.

 

Voici ma petite histoire, à vous maintenant de partager vos histoires, les livres que vous avez lus en espagnol et ceux que vous recommandez dans les commentaires!

 

En espérant vous accompagner tout au long de votre apprentissage de l’espagnol grâce au contenu du site Holamigo,

Pura Vida à tous !

Recherches utilisées pour trouver cet article: livres en espagnol facile, Comment fais pour lire en ESPAGNOL, histoires à lire en espagnol, lecture en espagnol pour débutant, lire en espagnol débutant
6 conseils pour lire son premier livre en espagnol
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *